SIGNEZ LA PÉTITION

La COVID-19 fait toujours très mal aux PME. Certaines régions du pays rouvrent leur économie, mais les PME continuent d’en arracher – ou de fermer – parce que les programmes d’aide du fédéral ne sont pas suffisants.

LES PME SONT TOUJOURS EN PÉRIL

SIGNEZ LA PÉTITION!

La fin de la pandémie approche, mais ses effets sur les PME comme la mienne vont perdurer pendant plusieurs années.

Même lorsque toutes les restrictions auront été levées, mon entreprise ne retrouvera pas son chiffre d’affaires d’avant la pandémie du jour au lendemain et payer les dettes accumulées juste pour que mon entreprise reste en vie sera difficile.

Pour aider les PME à se relever et à contribuer à la relance de l’économie, je demande à votre gouvernement de:

  • Prolonger tous les programmes d’aide et conserver les taux de subvention à leurs niveaux actuels jusqu’à ce que l’économie soit entièrement rouverte (nos frontières également) et que toutes les PME puissent servir leurs clients en personne.
    .
  • Aider les PME prises avec les dettes des programmes d’aide:
    • Augmenter la portion subvention du CUEC à 50% du montant reçu et permettre de rembourser le prêt après décembre 2022.
    • Inclure une portion subvention aux prêts du Programme de crédit pour les secteurs très touchés (PCSTT) et changer le critère pour établir la baisse de revenus de 50% en utilisant la moyenne des 3 mois plutôt que chacun des mois individuellement.
  • Corriger les lacunes des programmes d’aide:
    • Rendre les loyers payables à des entités ayant un lien de dépendance admissibles à l’aide au loyer (SUCL) suivant une approche similaire à celle de l’ancien programme d’aide au loyer (AUCLC) et modifier l’obligation de payer le montant total du loyer dans les 60 jours suivant la réception de la subvention.
    • Simplifier les règles de la subvention salariale (SSUC) et ajouter dans la rémunération admissible une partie des dividendes que l’entreprise verse à son propriétaire et aux membres de sa famille.
    • Permettre immédiatement à toutes les nouvelles entreprises d’avoir accès à la SSUC, la SUCL, au CUEC et au PCSTT.

MADAME LA MINISTRE FREELAND:

FACE À LA COVID-19, ON NE RESTE PAS LES BRAS CROISÉS

Signez notre pétition pour demander de meilleures mesures d’aide.
Ensemble, nous pouvons faire bouger les choses.

62 %

des propriétaires de PME ont des ventes bien inférieures à la normale

73 %

des entreprises sont complètement ouvertes

Seulement

QU’EST-CE QUI DOIT CHANGER?

Même lorsque la pandémie sera derrière nous, les affaires ne reviendront pas instantanément à ce qu’elles étaient avant. Après avoir poussé avec succès le gouvernement fédéral à créer et à améliorer ses principaux programmes d’aide COVID-19 pour les entreprises, la FCEI lui demande maintenant de ne pas mettre fin à ces programmes trop rapidement. La relance de l’économie ne se fera pas en un jour. Le gouvernement doit en être conscient et agir en conséquence.

ENGLISH

VOTRE SOUTIEN EST CRUCIAL. VOICI POURQUOI.

«C’est bien d’avoir un prêt, mais il faut le remettre par la suite et on va être plus endettés donc la rentabilité des PME va être affectée pour plusieurs années. La partie subventions devrait être plus généreuse de la part du gouvernement.»

«Je ne suis pas admissible à la plupart des mesures disponibles, car je suis une entreprise en démarrage qui a débuté 4 mois avant le début de la crise et qui n’avait pas encore de vente en mars 2020.»

«Mon commerce a été ouvert 10 semaines à 50% de son chiffre d’affaires habituel depuis les 13 derniers mois et mes pertes sont d’environ 100 000$.» 

«Nouvelle entreprise qui a débuté ses activités en février 2020, achat de la propriété en septembre 2019. Nous sommes exclus de la majorité des programmes, faute de données financières antécédentes.»

<>

Après l’annonce d’une subvention salariale de 10% en mars 2020, nous nous sommes battus pour qu’elle augmente à 75% et soit offerte selon une approche à échelon, pour que toutes les entreprises y soient admissibles, peu importe leurs baisses de revenus. Nous avons aussi fait pression pour que le gouvernement prolonge la subvention au moins jusqu’à l’automne 2021, ce qui a été fait.

SUBVENTION SALARIALE

Grâce aux réponses des membres à nos sondages, nous avons pu montrer aux politiciens que les propriétaires d’entreprise ont besoin de mesures d’aide particulières qui sont adaptées à leurs besoins. À force de milliers de rencontres, de lettres et d’apparitions dans les médias, nous avons réussi à obtenir des améliorations aux principaux programmes d’aide offerts aux PME.

En raison des ratés de l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC), nous avons expliqué au gouvernement pourquoi l’aide au loyer ne devrait pas dépendre de la participation du propriétaire. Le gouvernement a suivi notre conseil et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) règle ce problème.

Nous nous battons sans relâche pour obtenir l’élargissement du Compte d’urgence du Canada pour les entreprises. Le gouvernement a fait plusieurs changements au programme depuis son lancement, il l’a notamment rendu accessible aux entreprises qui n’ont pas de masse salariale et aux propriétaires d’entreprises qui utilisent un compte bancaire personnel. Le prêt est passé de 40 000$ à 60 000$ et la portion convertible en subvention à 20 000$.

AIDE AU LOYER

PRÊT D'URGENCE

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives.